Vous voulez passer un Noël sans Amazon ? Signez cette pétition

Des associations, des élus de toute la France, des personnalités lancent une pétition pour un #NoëlsansAmazon. 

Avec les confinements successifs, les ventes d’Amazon et ses profits explosent. 

Pratique pour le client final, la note est salée pour le petit commerce local qui se débrouille comme il peut pour ne pas sombrer quand les rideaux sont fermés.

Des associations ou ONG (Amis de la Terre, Greenpeace, France Nature Environnement...), des élus (souvent écologistes), comme la députée européenne Leïla Chabi, des personnalités du monde de la culture, des spectacles, présentent une pétition sous forme de lettre au Père Noël

Pour vous sensibiliser. Pour vous inciter à faire vos achats de Noël, vos cadeaux, dans les petits commerces et ne pas passer par Amazon. Une sorte de patriotisme économique, social et environnemental, quoi doit permettre aux petits de tenir face à ce géant.

Extrait :

Le confinement nous obligera peut-être aussi à recourir, plus que d’habitude, à des commandes en ligne. Heureusement, il existe des solutions alternatives à Amazon, pour un e-commerce responsable, tels des dispositifs de “click & collect” connectés aux commerçants locaux, des plateformes locales d’achat en ligne. Il y a aussi des entreprises qui misent sur l’économie circulaire pour proposer en ligne des produits recyclés ou reconditionnés, à la fois moins chers et plus responsables. Sans compter les produits d’occasion, le “Do it yourself” (“Faites-le vous-même”), la réutilisation de matériaux usagés à des fins d’artisanat ou de création. De quoi trouver son bonheur parmi la profusion d’alternatives.

Selon les auteurs du texte, un emploi créé chez Amazon, équivaudrait entre 2,2 et 4,6 emplois détruits à proximité de chez vous.

Du côté d’Amazon, on explique avoir embauché près de 10 000 personnes en France en 10 ans.

Et que son market place regorge de petits commerces locaux qui justement, profitent de sa logistique pour livrer les stocks qui s’accumulent dans les magasins. 

Pour lire le manifeste et passer un Noël sans Amazon, c’est ici