Une boutique pour voir les étoiles... à Strasbourg

La tête dans les étoiles… en plein coeur de Strasbourg.

La passion des étoiles, de l’univers, de l’astronomie, de la cosmologie… Alexandra Herrgott le reconnaît elle-même : il est parfois difficile de garder les pieds sur Terre quand on passe ses journées à parler de l’univers et des planètes qui nous entourent. 

Cette jeune trentenaire pétillante (à l’image de ses cheveux, en ce moment d’un rose éclatant) a ouvert tout début janvier 2018 une “boutique aux étoiles” dans le quartier du Neudorf à Strasbourg. Télescopes, lunettes astronomiques, globes terrestres, livres à destination des enfants ou des plus grands, bijoux et goodies… Tout y est pour entraîner le visiteur dans un voyage au-delà de la Terre. 

C’était un rêve pour elle :

Je cherchais un local pour y installer une boutique et un appartement pour m’y installer. Quand j’ai vu ce bien, qui combine logement et local commercial, j’ai foncé ! Surtout qu’il y a un jardin à l’arrière, sans lumière directe depuis la rue, c’est parfait pour y regarder les étoiles.

Mais peut-on vraiment, à Strasbourg, regarder les étoiles et les planètes sans être dérangé par la pollution lumineuse de la ville ?

C’est sûr que c’est mieux d’aller du côté des Vosges, mais déjà ici, avec un bon matériel, on peut voir des choses intéressantes. 

Alors quand elle ne part pas en “randonnée d’observation”, son télescope sur le dos, Alexandra s’installe, la nuit venue, dans son jardin. Et songe à y organiser des séances d’observation, avec les clients qui viennent régulièrement dans sa boutique, ou les enfants des écoles où elle anime des sessions de découverte. 

Ils posent toujours beaucoup de questions, ils sont très intéressés. Surtout qu’ils ont désormais une manne d’informations quasi infinie grâce à Internet, alors il faut parfois déconstruire certaines croyances et reposer les bases. Mais moi-même je ne sais pas tout, alors je continue à apprendre ! 

Et puisque le savoir se partage, elle anime également des conférences sur des sujets divers. Vendredi 23 mars par exemple, à 19 heures, Alexandra Herrgott reviendra sur le phénomène du rayon vert, dans la cathédrale de Strasbourg. Peut-être même sortira-t-elle son télescope dans son jardin — les étoiles et les planètes qui la font tant rêver se révèleront probablement, entre deux nuages.