Guide Michelin, le palmarès 2019 en Alsace

Le guide rouge de la gastronomie a livré son verdict. Il y a de la casse et des surprises.

Il n’y a plus de restaurant trois étoiles en Alsace...

Les petits nouveaux

Le restaurant La Carambole à Schiltigheim décroche sa première étoile. 

Idem pour Les Funambules à Strasbourg et L’Orchidée à Altkirch. 

Deux étoiles

On ne change pas la team des deux macarons : le JY’S à Colmar, La Fourchette des Ducs à Obernai, La Table d’Olivier Nasti à Kaysersberg, Le Cheval Blanc à Lembach, La Villa Lalique à Wingen-sur-Moder. 

Il n’y a pas de nouveaux deux étoiles dans la région.

Enfin si… Techniquement, L’Auberge de l’Ill dans le Haut-Rhin est le nouveau deux étoiles cette année. Et ça ne fait plaisir à personne...

L’énorme séisme

Nous l’avions déjà annoncé ce lundi matin, L’Auberge de l’Ill à Illhaeusern perd sa troisième étoile ! 

Un coup dur pour le chef Marc Haeberlin, qui a fait part de son “incompréhension” à la presse

La maison familiale possédait les trois étoiles Michelin depuis 1967, presque un record. Seul Paul Bocuse à fait mieux.

Des pots cassés aussi à Rosheim

Autre figure de la gastronomie alsacienne écornée, Hubert Maetz, le chef du Rosenmeer à Rosheim (Tchapp y était).

Le restaurant perd son étoile Michelin, décrochée en 2005 ! 

Même sanction pour Le Relais de la Poste à La Wantzenau et Le Gavroche à Strasbourg. 

Mentions spéciales

Jessy Rhinn-Auvray, 19 ans, pâtissier au restaurant La Fourchette des Ducs à Obernai, est distingué dans la catégorie “Passion Dessert 2019”.

Sarah Benhamed, maîtresse de maison au Crocodile à Strasbourg, décroche le “prix Michelin de l’accueil et du service en salle”. Tchapp l’avait rencontré, à revoir 

En 2018, l’Alsace comptait 31 restaurants étoilés. Trois de moins cette année...